turk health expert logo
turk health expert logo

Transplantation de Moelle Osseuse

Unité de Transplantation de Moelle Osseuse

Qu’est-ce qu’une greffe de moelle osseuse ?

La greffe de moelle osseuse est une méthode de traitement qui est pratiquée lorsqu'un dysfonctionnement de la moelle osseuse se développe chez des patients atteints de maladies sanguines graves, de certains cancers et de maladies du système immunitaire ou de troubles génétiques.

Pour quelles raisons utilise-t-on une greffe de moelle osseuse ?

La moelle osseuse peut être acceptée comme une usine où les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes sont produits à partir de cellules souches. Comme toute atteinte à ce facteur peut détériorer directement les cellules souches, la production de cellules sanguines est également affectée. C'est pourquoi les cellules souches doivent être remplacées pour le traitement de certaines maladies. Cette procédure est appelée familièrement transfert de moelle osseuse, mais il s'agit en fait de la greffe de cellules souches prélevées à partir de certaines sources telles que la moelle osseuse, le sang périphérique et le sang du cordon. Les cellules sanguines sont les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes. Les globules rouges transportent l'oxygène qui est d'une importance vitale pour l'organisme, tandis que les globules blancs aident à lutter contre les infections et les plaquettes à contrôler les saignements. Ces trois séries devraient fonctionner correctement pour être une personne en bonne santé. Lorsque la maladie touche la moelle osseuse et entraîne un dysfonctionnement, la greffe de cellules souches prélevées dans la moelle osseuse, le sang périphérique et le sang du cordon ombilical peut constituer le meilleur choix de traitement.

Quelles sont les maladies qui nécessitent une greffe de moelle osseuse ?

La leucémie et les lymphomes, le myélome multiple et certaines autres maladies des plasmocytes. Les syndromes myélodysplasiques et les syndromes myéloprolifératifs (SMP). Anémie aplasique grave et autres défaillances de la moelle osseuse : Déficience immunitaire grave combinée et autres troubles génétiques du système immunitaire. Hémoglobinopathies. Certains troubles métaboliques génétiques. Autres cas de cancer pour lesquels il faut administrer des médicaments à forte dose ou une radiothérapie.

Qui sont les donneurs de moelle osseuse (cellules souches) et comment les cellules souches sont-elles stockées ?

Le donneur est la personne qui donne les cellules souches. Pour être donneur, il faut que les antigènes tissulaires (HLA) soient compatibles avec le patient. La compatibilité des antigènes tissulaires est courante chez les frères et sœurs, c'est pourquoi ces derniers sont analysés en premier. S'il n'y a pas de frère ou de sœur compatible, la mère, le père et les autres membres de la famille sont examinés. Si un donneur compatible ne peut être trouvé parmi les membres de la famille, les banques de moelle osseuse sont examinées. Si aucun donneur compatible n'est trouvé, le dépistage se poursuit dans les banques internationales.

Quels sont les risques pour un donneur de moelle osseuse ?

Non, le don de cellules souches ne nuit pas à la santé du donneur. Si une personne doit être le donneur de cellules souches d'un parent, la limite d'âge n'est pas prise en compte. Toutefois, les personnes qui souhaitent donner des cellules souches dans une banque de tissus doivent être âgées de 18 à 55 ans. Le donneur reçoit un certain médicament pendant 5 jours afin de mobiliser les cellules souches dans la circulation sanguine. Lorsque le nombre de cellules souches dans le sang atteint un certain niveau, elles sont prélevées dans une veine du bras, par exemple lors d'un prélèvement sanguine.

Quels sont les types de greffe de moelle osseuse ?

- Prélevée sur le corps du patient (autologue)

- De quelqu'un d'autre au patient (allo génique)

La greffe de moelle osseuse allo génique nécessite un donneur apparenté ou non apparenté.

Comment la greffe est-elle effectuée ?

La greffe de cellules souches autologues n'est pas envisageable pour toutes les maladies. Toutefois, une chimiothérapie et/ou une radiothérapie à forte dose est ou sont nécessaires selon la maladie. La chimiothérapie à forte dose entraîne la mort des cellules souches saines. Ainsi, les cellules souches du patient sont récoltées, congelées et stockées avant d'être endommagées. Les cellules souches congelées sont décongelées à la température du corps et infusées au patient, après la fin du traitement médicamenteux et/ou de la radiothérapie à forte dose. Dans le cadre d'une greffe allo génique, les cellules souches ne sont pas prélevées sur le corps du patient mais sur un donneur compatible sain. Les cellules prélevées sur le donneur sont greffées à nouveau après que le patient ait reçu un traitement médicamenteux à forte dose et/ou une radiothérapie.

À quoi doivent s'attendre les patients après la greffe ?

Pour toutes les greffes, le problème le plus critique est la récurrence de la maladie. Sinon, les patients ne rencontrent pas beaucoup de problèmes après une greffe autologue. Le problème majeur peut se développer après les greffes allo géniques. Bien que les cellules souches soient transplantées à partir d'un donneur compatible ou même d'un frère ou d'une sœur, le donneur et le patient sont étrangers l'un à l'autre. Les cellules fortes du donneur réagissent contre les cellules du receveur et les endommagent ; ainsi, le tableau clinique d'une maladie, appelée GVHD (La maladie du greffon contre l'hôte), peut se développer. Ce tableau s'accompagne d'éruptions cutanées, de douleurs dans la bouche, de sécheresse des yeux, de diarrhée et de jaunisse. Le patient recevra divers médicaments pour entraver ces effets secondaires pendant la greffe, mais ils peuvent être observés malgré tous ces efforts. Notre objectif est de supprimer la GVHD pour obtenir un tableau clinique léger. Les cellules saines du donneur endommagent également les cellules malades et c'est un effet attendu du traitement.

bon marrow
bon marrow

CONTACT US